AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kagero alias Yondi :)

Aller en bas 
AuteurMessage
Yondaime
Guerrier de classe moyenne
avatar

Masculin
Nombre de messages : 174
Age : 25
Date d'inscription : 16/12/2007

Feuille de personnage
Moyenne Rp: 10/20
Nombre de Rp noté: 0

MessageSujet: Kagero alias Yondi :)   Mer 26 Mar - 0:08:06

Nom : ?

Prénom : Kagero

Age : 25 ans

Poids : 57

Groupe sanguin : ?

Date de naissance : 23 juin

Description physique :

Il est assez petit, possède de long cheveux noirs et des yeux rouges sang à vous faire froid dans le dos. Il impose le respect de par sa prestance et son charisme inexpliqué. Si vous le voyez dans la rue, vous sentirez tout de suite un grand respect pour lui, il dégage quelque chose. Son visage est souvent caché par des bandages gris. S'il se drige vers vous, vous ne pourrez que reculez... Mais il a veillit, et n'a plus la même prestance. Il est toujours petit, mais sa puissance n'a céssé d'augmenter...

Description mental :

Il semble d'un caractère assez calme, mais en fait, il es prompte à démarer, et ses colères, bien que très brèves, se finissent toutes de la même façon, dans un bain de sang. S'il ne se passe pas ce qu'il avait prévu, il devient dangereux pour lui même et pour les autres. Même s'il s'est assagie avec le temps, le moindre imprévu le rend fou, un nouveau né raté en restera un, il n'aura pas le droit d'être plus fort que ce qu'il n'est.

Élément : Katon

Attitude général :

Histoire :

Tout commença dans un petit village de bucheron à quelques jours de marche du village ninja de Konoha. Dans l'une de ces familles, un heureux évènement est sur le point d'arriver. En effet, la femme attend un enfant. Le père, très croyant, tout comme la majorité des gens du hameau, priait les dieux tout les jours pour que l'enfant vienne au monde en bonne santé.
Le jour tant attendu vint alors, mais, contrairement à ce que souhaitait les parent, l'enfant vint au monde très affaiblit, tellement affaiblit qu'il ne survécut que quelques heures.
Le père, fou de rage, sortit en courant de chez lui, invoquant les plus puissants des démons qu'il connaissait afin qu'il punissent les dieux du mauvais tour qu'il leurs avait jouer.
Malheureusement, il fut entendu par une force inconnue, mais profondément malfaisante. Elle décidât d'accéder à la requête du bucheron, en lançant une malédiction sur cette terre.
Le père n'eut jamais connaissance de ce détail, mais s'il l'avait su, il se serait probablement suicidé pour avoir lâcher sur le monde un tel fléau.

Comme par miracle, et quelques heures après sa mort, l'enfant revint à la vie, plus vigoureux que jamais. Aucun des parents ne put soupçonner l'action du malin. Non, ils pensèrent bien candidement à la tentative de rédemption des dieux, qui, pour leur exprimer leur regret, leur rendait leur enfant; mais... Il n'en était rien.

Le temps passa, les années défilèrent, et l'enfant grandit. Il avait environ une dizaines d'années lorsque les évènements se passèrent.
Ce jours là, comme souvent à cette période de l'année, il pleuvait. Les parents étaient donc rester chez eux à faire des petits travaux ménager.
La pluie se transforma alors en tempête, une tempête n'ayant rien de naturelle, avec des éclairs tombant tout prêt de la maison.
L'enfant jouait gentiment devant la cheminée quand soudain son comportement changea. Il se mit à s'énerver, à pleurer puis, il se calma, aussi vite qu'il s'était énervé.
Le père s'approcha alors de lui et lui passa la main sur l'épaule afin de le réconforter. L'enfant tourna alors la tête, mais ses yeux n'étaient plus les même. Ils avaient virer aux rouge sang, ce qui lui donnait un regard... Un regard démoniaque.
Il attrapa alors son père par la gorge, et la lui déchira aussi facilement que s'il s'était s'agit de papier.
Du sang partit de la gorge du mort tel un geyser, éclaboussant toute la pièce.
Sa mère, impuissante, ne put alors que hurler, mais, ce n'eut pour effet que d'attirer la folie de son fils sur elle. Elle mourut elle aussi en une fraction de seconde, tout comme son mari.

Enfant « Qui conjure les démons ferait mieux d'être prêt à en assumer les conséquences... Votre fils est mort, sans pour autant l'être... Il est à moi. »

L 'enfant tomba alors inanimé sur le sol. Il ne se réveilla que quelques jours plus tard, dans la maison de l'ancien du village.
Un groupe des forces spéciales avait été envoyé pour enquêter, car un meurtre aussi violent n'avait pas eu lieu depuis des années dans cette partie de la région.
Celui qui semblait être le chef était en pleine discutions avec l'ancien.

Capitaine « Et vous êtes sur de ce que vous avancez Le petit serait d'une manière ou d'une autre mêlé à tout ça »

Ancien « Aussi vrai que j'ai mis au monde ses deux parents... Ce petit... Ses yeux ont changer. »

Capitaine « Il est normal pour un enfant aussi jeune d'être traumatisé par un tel drame... Il est donc normal qu'il semble si... perdu, froids. »

Ancien « Je ne vous parle pas de ça, capitaine... Ses yeux ne sont plus les mêmes... A l'origine, ils étaient noirs. Maintenant... Ils sont rouges... Comme ceux des démon. Il porte la marque des maudits. »

Capitaine « Bien, et chez qui logera-t-il alors ? »

Ancien « Et bien... Chez personne. Il sera banni dès qu'il sera remis sur pieds. »

Capitaine « Banni ? Mais, que fera un enfant si jeune seul. »

Ancien « Ce ne sera plus notre problème. Qu'il vive ou qu'il meure ne dépendra que de lui. »

Capitaine « Je ne peux pas vous laisser faire ça... Mais je ne peux pas me charger d'un enfant. Je vais donc devoir l'emmener à l'orphelinat du village. »

Ancien « Faites comme vous le voulez, mais vous ne pouvez pas imaginer ce que vous faites. Ce petit... C'est un démon, un vrai. Il vous tuera tous si vous l'emmenez. »

Capitaine « Je suis trop grand pour croire aux anges et aux démons... »

Après quelques jours où l'équipe ne découvrit rien qui ne laissait deviner l'identité du coupable. Ces pauvres gens n'aurais visiblement pas du mourir, malheureusement, tel avait été leur sort.
L'enfant se remit finalement sur pieds avant le départ de l'équipe, et, le capitaine, n'ayant pas le cœur à le laisser là, l'emmena avec lui direction Konoha. Mais le sentimentalisme n'était pas sa seule raison d'agir. En effet, il savait pour le massacre, et c'était dis qu'un tel être serait un atout majeur pour le village.
Il ne savait pas à quel point il était dans le vrai. A peine arrivé, il exposa sa trouvaille au Kage qui ne put qu'accepter un tel élément, laissant carte blanche au capitaine pour faire du petit démon une carte maitresse et une arme de premier choix.

L'entrainement de l'enfant commença alors. Dans un premier temps, il le rendit obéissant, ce qui ne fut pas une mince affaire. En effet, cette étape occupa pendant plus d'une année entière une équipe de spécialiste en interrogatoires et conditionnement.
L'enfant en ressortit totalement obéissant, mais seulement envers ses supérieurs hiérarchiques. En effet, il restait froid, voir même dangereux avec ses égaux.
Commença alors la deuxième phase de l'ingénieux plan de l'Anbu. En effet, il fanatisa le jeune esprit, encore malléable, afin de l'empêcher de penser ne serai-ce qu'un seul instant à reprendre sa liberté.
Ce travail fut fini alors que l'enfant eu 15 ans. Il était normalement trop âgé pour entrer à l'académie, mais on fit une exception pour lui. Juste avant son premier jours de cours, il reçu son nouveau nom.

Anbu « A partir de maintenant, et jusqu'à ta mort, tu sera Kagero, l'ombre noire de Konoha. »

Kagero « Bien, mon maitre, mais, puis-je vous demander d'où viens ce nom »

Anbu « C'est celui de ma mère, et aussi celui du projet qui repose sur tes épaules, montre toi digne de ce nom, bien que ce soit celui d'une femme. »

Kagero « Bien, maitre. »

L'enfant se montra prodigieusement doué, en effet, il fini son cursus à l'académie en moins d'un an, chose qui ne s'était encore jamais vue. Mais, chose encore plus rare, il entra dans l'ANBU cette même année.

Mais, une chose que le capitaine n'avais pas prévus se passa, un jours où ils était en mission tout les deux. Il passa outre le contrôle mental.

Kagero « Au fait, maitre, toi et moi sommes égaux à présent ... »

Anbu « Et alors »

Kagero « J'ai appris à respecter mes supérieurs... prépare toi à mourir. »

La dernière chose que l'Anbu puis ressentir fut l'aura démoniaque émie par le jeune homme. Elle était totalement démesurée, comparée à celle qu'il possédait auparavant. Ainsi, le démon menaçait de se réveiller, mettant Konoha, ville qu'il devait défendre, en grand péril.

Mais un jour, il se fit battre par un homme. Celui-ci tua sa femme et son enfant, et lui infligea une malédiction. Après sa, Kagero fut accusé et renvoyé de Konoha. Il fut plus que renvoyé, il fut bannit de tout les pays ninja...
Il trouva alors de nouvelle terre, et il s'y installa. Il s'était assagi, ne tuait plus pour rien. Il avait enfin reconnut, que des hommes étaient plus fort que lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kagero alias Yondi :)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Antoine alias la peinturlureur
» UNE MAISON DE REVE de Madeleine Wickham alias Sophie Kinsella
» Présentation de Bertrand (alias Tramb)
» Présentation de Nicolas (alias Nick)
» marjorie alias stitch!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Rôle Play :: Rôle Play :: Présentation Rp-
Sauter vers: